La presbyacousie

 

 

La presbyacousie est une perte auditive dûe à l'âge, de nos jours elle débute entre 50 et 60 ans.

 

Elle peut néanmoins apparaître de manière plus précoce à cause :

  • d'un environnement sonore bruyant ( chasse, ville, travail dans le bruit, musique ) ,

 

 

 

  • de médicaments ototoxiques,

 

 

 

 

 

  • d'une prédominance génétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon le pré-rapport à la Loi sur les objectifs de Santé Publique d’avril 2003, près de 6 millions de personnes – soit 9% de la population – seraient atteintes de déficience auditive en France. La majorité souffre de presbyacousie, liée au vieillissement naturel des facultés auditives. 60% ont plus de 55 ans.

 

La personne presbyacousique perd principalement sa capacité d'entendre les fréquences aiguës, il est également moins tolérant à l'écoute des sons forts. De ce fait il décode moins bien les conversations dans le bruit, les voix aiguës de femmes ou d'enfants. Il a l'impression de percevoir la parole mais de ne pas la décoder. Sa première réaction est alors de dire à son interlocuteur : "articule, tu ne parles pas correctement". Si l'on reprend le schéma des sons, le presbaycousique perd donc en premier la perception des consonnes. La capacité de notre cerveau à interpréter et deviner les parties manquantes aide le malentendant dans la plupart des cas. Cependant, cette gymnastique cérébrale recquiert beaucoup d'énergie, ce qui conduit à une plus grande fatigue. La personne participera alors de moins en moins aux conversations.

 

Avec le temps, l'audition continue de se dégrader, la quantité d'indices sonores diminue, le cerveau devient donc de moins en moins capable de suppléer les manques. Recevant de moins en moins d'information, sa capacité de décodage s'amoindrie.

 

Malgré cela la plainte directe d'une personne malentendante est rare. Parce que la dégradation est très lente, la personne est inconsciente du problème et reste dans le déni.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette pathologie, il n'existe qu'une seule solution, l'appareillage auditif. Il permet à l'oreille de percevoir à nouveau les sons  et donc d'envoyer plus d'informations au cerveau. Avec de l'entraînement, la personne presbyacousique est à nouveau capable de comprendre les conversations et préserve sa capacité de décodage.

 

 

Bien entendu, il ne faut pas confondre appareillage et "nouvelles oreilles". Un appareil auditif reste un outil, une aide à une meilleure perception et compréhension. Une personne appareillée entendra donc toujours différemment d'une personne normo-entendante : sa capacité à comprendre dans le bruit, à comprendre une parole rapide ne sera pas la même. Cependant, avec une rééducation auditive adaptée, elle améliorera de façon significative ses performances et optimisera le fonctionnement cérébral.

 

Histoire des appareils auditifs
Coordonnées

8 rue Othon-Peconnet

87000 Limoges

n° tel : 05 55 43 25 84

adresse mail : 87audition@live.fr

  • Wix Facebook page
  • Twitter Classic
  • Google+ App Icon
Trouvez-nous à Limoges